Publié par

Bassin tropical de 1600 litres

Type de projet :

Réfection d’aquarium à neuf avec nouvelle filtration et décor rocheux

Contexte :

Il s’agit d’une personne dont l’aquarium initial fuyait et qui à fait appel à EAS en urgence pour sauver ses poissons, notamment une raie amazonienne de belle taille.

Les animaux ont été mis dans un bassin provisoire avec une filtration externe conséquente (deux gros thermofiltres) permettant d’assurer une bonne qualité d’eau et un maintien de la température de l’eau.

Un nouvel aquarium, offrant le plus possible de surface au sol pour la raie, a été imaginé en remplacement de l’ancienne cuve. La filtration a également été revue pour faciliter l’entretien.

Le projet proposé par EAS :

Une étude technique a été réalisée pour optimiser les coûts tout en offrant une grande surface pour la raie. C’est donc un bassin de 2m30 de longueur par 1m25 de largeur, et 65cm de hauteur, qui a été réalisé.

Le support d’origine, mal conçu, et probablement à l’origine de la fuite sur l’ancien aquarium par déformation de la structure, a été complètement rigidifié et mis de niveau avant d’accueillir le nouveau bassin.

Ce dernier est équipé d’une double filtration : deux thermofiltres externes assurent le maintien de la température et l’aspiration des déchets au fond du bac. L’aspiration est disimulée derrière un décor rocheux avec une grille d’aspiration en partie basse. Il est facile de nettoyer les masses filtrantes de ces filtres en déclipsant les tuyaux. Une décante de grand volume assure la partie biologique : des matériaux filtrants en mouvement sous l’action d’un compresseur traitent biologiquement l’eau de l’aquarium. L’eau est aspirée en surface par un skimmer intégré dans le décor rocheux, et un système de silencieux permet d’assurer la circulation vers la décante sans bruit dans le salon.

Les deux thermofiltres étant rôdés sur le bassin provisoire, il a été possible de déplacer tous les poissons dans le nouvel aquarium dès la mise en eau, et de leur offrir ainsi au plus vite un espace de nage plus vaste et diminuer ainsi la prédation des plus gros poissons (raie et oscars) sur les plus petits.